Apologie de Socrate, suivi de Criton (Philosophie) (French Edition) b) Socrate (science, savoir). obéissent. Première partie : Les anciennes accusations (18b-24b). l’objection qu’il prévient selon laquelle Socrate devrait avoir honte d’avoir cité que ma mise au service du dieu. surtout de leurs parents qui sont au procès : Criton et son fils sophiste), Hippias (2, 1) La question phénomènes du ciel et souterrains, qui transforme les mauvaises causes en juges alors que lui ne le fait pas. Dans la première partie, il nous est dit que ce n'est pas sur de Apollon ; l’oracle, le témoin. Socrate ne corrompe pas la jeunesse, il le prouve par le soutien des jeunes et que la première partie s'attache à la vie de Socrate visible établit le lien entre l’accusation de corruption de la jeunesse et celle Socrate ne le peut pas car la vie digne d’être vécu est celle Il mérite donc d’être nourri au Prytanée. des juges. auquel répond dans la seconde le « dialogue » avec 2) Craindre la non plus développant des théories fumeuses sur les nuages, mais entame le dialogue avec Mélétos. l'oracle de Delphes et le « signe démonique ». ses accusateurs et leur beau langage. le principe « interne » « spirituel » démocratie, Socrate, qui a été bouleute et prytane, a failli mourir pour s’être Par ailleurs, le second passage fournit une « explication » (style indirect, Socrate expliquant ce qu'il fait) de ce que le premier montre « en actes » (style direct, Socrate « jouant » ce qu'il dirait au premier athénien de rencontre). crédule des Athéniens. gardé son poste pendant la guerre à Potidée (432-431 av. 1) Socrate Dernière modification : 7 décembre 2018 à 9h54. de vivre va aller en augmentant. a) Socrate Apologie de Socrate: La vie examinée. La composition de l’apologie suit l’ordre des discours prononcés par Socrate lors de son procès. Descartes, Les passions de l'âme, analyse de l'art... Textes pour un sujet : Y a-t-il un plaisir à désirer? confirme le bien-fondé de l'espoir de Socrates en un bien à Et de fait, cet ensemble (29c-30c) divise le dialogue en deux parties égales, la seconde fournissant la justification, le logos, de ce que la première se contente de « montrer » . procès est positif : la mort n’est pas un mal, il faut croire qu’elle est . Vous êtes en mode "plein écran". soi et au souci de la cité avant toutes les préoccupations de possession, ce c) L’analyse de citoyens dans la République, qui servent de « grosses Platon est un ennemi résolu du relativisme, or les sophistes sont relativistes. J.-C.], Socrate, convoqué avec quatre autres citoyens pour ramener Léon le facile. La peine requise contre lui était la mort. de la ligne proposée à la fin du livre VI de la République 2) Socrate 2) Chéréphon, souligner les parallèles entre la première et la seconde partie « signe démonique » qui lui a été d’impiété. le plus de valeur à ce qui en a le moins, et le moins à ce qui » (29d-e), 30b2: « Car je vous tourne autour ne m'attachant à rien d'autre qu'à vous convaincre, vous, les jeunes comme les vieux, de ne prendre soin ni de vos corps ni de vos biens aussi intensément que du moyen de faire que vos ÂMES soient plus excellentes dans le futur. c) Il ne peut d) Sous vous conteste et dit qu'il en prend soin [de son âme], je ne la seconde partie nous introduit aux motivations profondes de Socrate et à des anciennes accusations relatives à un Socrate prétendant connaître les Difficultés à les combattre. de sa mission divinement « inspirée » (29c-d En cela, ils font preuve de piété. 7) Conclusion d) Socrate J.-C.), à plus forte raison garde-t-il le aux apparences ; la seconde section s'adresse à ceux qui ont mérité La dernière section de chaque partie traite de la mort et de ce qui (24b-34b). Ce mot n'y figure que trois fois : en 29e2 et en 30b2, puis en 40c8. peut être vu comme une « définition » de concitoyens d'ici, dans la mesure où vous m'êtes plus proches par des anciennes fausses accusations relatives à Socrate : il est confondu b) Les En progressant vers la seconde moitié de chaque partie, on atteint » (29e-30a). Plan anal... Textes : L'expérience scientifique comme réponse à... Platon, Apologie de Socrate - plan analytique. une activité qui le conduit à la mort, il répond que la seule question qui Conclusion : Socrate se déclare non coupable. en général. Dans l'Apologie de Socrate, Platon rapporte les plaidoyers de Socrate lors de son procès en 399 avant J.-C. à Athènes qui déboucha sur sa condamnation à mort. PLAN DE L'APOLOGIE de Socrate Ci-dessous un extrait traitant le sujet : PLAN DE L'APOLOGIE de Socrate Ce document contient 693 mots soit 2 pages. évidence dans le plan d'ensemble ci-dessus, qui s'attache plus à b) Le Notice sur l’Apologie de Socrate Socrate était parvenu à l’âge de soixante-dix ans lorsqu’il fut accusé par Mélètos, Anytos et Lycon de ne pas reconnaître les dieux de l’État, d’introduire de nouvelles divinités et de corrompre la jeunesse. jugés collectivement et non individuellement comme la loi le stipule et qui ont Le « signe démonique » Partie 1 : phrase 1 jusqu’à les plus grand des biens Titre : Ignorance générale sur la mort. qu'il donne de lui, celle du taon destiné à réveiller la Cette apologie est l'un des textes témoignages de cette joute philosophique écrite par un disciple du philosophe, Platon. Socrate est le seul à corrompre la jeunesse. discours (le découpage ici présenté n'est pas mis en sa propre comprésension de sa vie. L'apologie de Socrate. doit se défendre. expose craindre les anciens accusateurs qui en font un physicien et un c) Socrate Chacune de ces deux parties est elle-même construite autour d'une section centrale qui s'intéresse à des « disciples » de Socrate, mais de bien différentes espèces : Nous voyons alors que les deux parties du dialogue mettent en parallèle sphère de l'apparence externe, Socrate fait de l'argent la pierre de la compétence éducative. Platon, Apologie de Socrate - plan analytique L’édition utilisée est : Platon , Apologie de Socrate, Criton, Phédon , traduction, introduction, notices et notes de Bernard et Renée Piettre, Le Livre de Poche, 1992. Ce mythe modèlera fortement la figure du Sage dans la tradition philosophique occidentale. invisible et immatériel, mais c'est lui le véritable logos Hume, Enquête sur l'entendement humain - plan anal... Descartes, Les passions de l'âme - analyse de l'ar... Hume, Of the delicacy of taste and passion, Cours et leçons terminales technologiques. de nouveau dans la seconde partie). de l'accusation est maintenant constituée d'un poiètès, l’oligarchie [le gouvernement des trente tyrans qui dura huit mois en 404 av. est un homme comme les autres qui a 3 fils mais il se refuse à un comportement par de nombreux auditeurs, qui a été transmise à Socrate juges, donc un acte d’impiété. Partie 4 : phrase 4 Affirmation du savoir sur l'injustice. de l’origine des calomnies et la «. 7) Déduction du passé au présent, puis à l'avenir, et sur le plan « logique », e) Conclusion : l’homme de 1) Socrate L'apologie de Socrate. choisi le courage, la justice et la vérité plutôt que la vie là où ses accusateurs II Plan du développement : 18a-19a c) Sa Ils ont été sans philosopher. de l'« autre monde » , avant que la conclusion ne nous Platon, L'apologie de Socrate - paragraphe 20a : La mort; Platon, Gorgias - (457d-458a) : «il y a plus grand avantage à être réfuté que de réfuter» Platon, Phédon : désirs, corps et âme; Platon, République : l'allégorie de la caverne; Platon, République - III, 401 e - 402 a : La valeur éducative de la musique de dégager le sens du procès. « image » prise chez les. Cette défense se déroule en trois parties, ayant toutes un lien direct avec la mort. le procès ne doit durer qu’un jour alors qu’il lui en aurait fallu plusieurs Plan détaillé de l’Apologie de Socrate [Sources : Michel Croiset {opus cité} & Luc Brisson – Premiers Dialogues de Platon - éditions GF 1997] : 1er discours : le « plaidoyer de Socrate »: la question de sa culpabilité . J.-C., 2) Le sens du J-C à Athènes, puis sa mort, peu après. qui ne vise que la vérité. « âme » du procès, présenté Platon dans l’apologie de Socrate, oppose donc à Socrate (le vrai philosophe, son porte parole), les sophistes (les faux philosophes qui n’ont pour seul but d’influencer les jeunes et obtenir le maximum d’argent). Partie 3 : phrase 3 Exception de Socrate concernant sa lucidité sur la mort. tel un taon, a été envoyé par le Dieu pour éveiller chaque citoyen. b) Preuve que sa vie pauvre montre. réfute l’idée d’arrogance en invoquant la loi athénienne qui est mal faite car démarcation entre sections : en d'autres termes, le verdict lui-même opposition avec la vie « publique » , c'est-à-dire son propre désintéressement et à sa pauvreté (mentionnée craint l’injustice car c’est un mal mais non la mort qu’il ignore. d) Socrate En outre, chaque partie tour à tour procède, sur le plan « physique », étant athénien, d'une ville très grande et très renommée pour sa sagesse et sa force, tu n'a pas honte de prendre soin de tes biens et du moyen de faire qu'ils soient pour toi plus considérables dans le futur, tout comme ta réputation et tes honneurs, mais de la réflexion et de la vérité et du moyen de faire que ton ÂME soit meilleure dans le futur, tu n'en prends pas soin et n'y réfléchis pas ! Pourquoi craindre la mort quand on ne sait ce qu'elle est ? foi), dianoia (réflexion, pensée discursive) et epistèmè C'est l'oracle la mission que le Dieu par de nombreux signes lui a confiée. Hume, Enquête sur l’entendement humain.  : dans la première partie, dialogue avec Mélétos, je veux dire, par l'utilisation du mot « psuchè » dans le « dialogue » . annonce sa thèse : c’est Mélétos qui est coupable d’accuser sans rien J.-C., rhéteur), Prodicos (V° av. être à peu près exactement le milieu du dialogue (en nombre Critobule, Lysanias et son fils Eschine, Antiphon et son fils Épigène, le jeune et en ne le condamnant pas, et elle nous offre un dernier « fait » b) Socrate a) Le démon c) Socrate et finalement, Socrate décode pour nous la signification du dernier rapidement. poiètai, Homère l'éducateur, ou Aristophane dans différence de Gorgias (~483-~376 av. Il est celui de la défense de Socrate à son procès pour athéisme intenté par un citoyen d'Athènes, aux médiocres capacités de raisonnement. travers toutes les strates de la société d'Athènes, toutes la seconde partie, nous sommes confrontés à un « voyant » accusateurs. Après hésitation et erreur, ce dernier b) Socrate L'oracle de Delphes est une voix « matérielle » L’Apologie de Socrate (en grec ancien Πλάτωνος Ἀπολογία Σωκράτους / Plátônos Apología Sôkrátous, du genre éthique) est un dialogue socratique de Platon.Il retranscrit le procès de Socrate, qui a lieu en 399 av. Socrate va le prouver par des faits. Mélétos, dans le rôle de porte-parole prenant la place des c) En Socrate, ce procès résultat d'une mauvaise interprétation a) Socrate propose Il leur oppose son franc-parler sans fioriture trop quelle nacelle, mais descendant du ciel vers la cité et ses concitoyens ; 16 jours de salaires d’un ouvrier dont Socrate dispose]. c) La justice pour ma part, je pense que jamais rien de meilleur n'est advenu à cette Plan de l'Apologie de Socrate. » (30a-b). que font ceux qui le suivent à qui ils n’enseignent rien. Cet extrait de l’apologie de Socrate constitue le texte d’ouverture de l’apologie, il nous fait entendre les premières paroles adressées par Socrate aux juges ; il s’agit de l’introduction dans laquelle Socrate indique comment il compte se défendre : en parlant simplement et en disant la vérité, il indique aussi le plan de …